[:fr]Les TIC au service du développement durable[:] | Akendewa

Posted by

[:fr]Les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont devenues omniprésentes et représentent un atout pour le développement durable. De la ligne téléphonique au réseau haut-débit, elles sont un facteur d’attractivité pour les ménages, les entreprises, les lieux d’éducation (écoles, universités…) et les activités en général. Mais quels sont les inconvénients de ces TIC et quel est l’impact de ces nouvelles technologies sur l’environnement ?
Faisant référence aux travaux de l’observatoire des territoires numériques qui tentent de répondre à ces questions dans un de ses rapports intitulé ‘ TIC et développement durable ‘, nous essayerons de donner des éléments de réponse à ces questions.
Dans notre approche, nous présentons les TIC comme une chance pour l’environnement dans un premier temps.
Celles ci permettent d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments, des transports, elles fondent de nouvelles conceptions de l’urbanisme et de la mobilité… Elles offrent des solutions aux grands défis qui se présentent à nous. En plus, il est aujourd’hui assez aisé de mesurer les effets directs des infrastructures numériques sur l’environnement (consommation, toxicité des composants…) même si ce constat est plus difficile à établir en ce qui concerne les effets indirects, liés aux changements des processus de fabrication, à la distribution…
Cependant, les TIC sont fabriquées avec des matières très polluantes et consomment toujours plus d’énergie, favorisant le développement de ce que l’on pourrait appeler les ‘e-déchets’ source de pollution et de nombreuses maladies.

green2
Fort heureusement des mesures telles que : le traitement de ces déchets, l’application des différentes normes pour une informatique verte, et le choix des prestataires responsables permettent de corriger et d’atténuer les impacts environnementaux générés par les TIC.
En somme les TIC favorisent et contribuent de façon considérable au développement durable à la condition que des bilans globaux soient réalisés et que l’éco-conception des TIC progresse.

Une contribution de:

Sylvère KOUAKOU Manager General GREEN COUNTRIES[:]

Tags: , ,

Leave a Reply